Glossaire de la logistique

 

COUVERTURE-LEXIPROElaboré par des professeurs du CRET-LOG, laboratoire de recherche en supply chain de l\’université d\’Aix-Marseille II, le Lexipro recense les mots fondamentaux de la logistique et leur redonne leurs sens premier.

Logo-LOG-MAG-rougeQD

Mentions légales
Accéder au site WK Transport-Logistique

 

All | A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W
There are 38 names in this directory beginning with the letter C.
CAHIER DES CHARGES
Document écrit associé au contrat commercial formalisant les obligations (réglementaires, administratives, techniques, de sécurité...) des parties en présence (un industriel et son prestataire de services logistiques* par exemple).
CANAL DE DISTRIBUTION
Ensemble d'entreprises intervenant de façon séquentielle dans le transfert des produits ou services du producteur au client final. On distingue classiquement le canal transactionnel qui renvoie aux opérations d’échanges commerciaux entre les partenaires et le canal logistique lié aux opérations physiques.
Capable To Promise (CTP)
Méthode qui consiste à déterminer si une commande (référence, quantité, date) pourra être livrée compte tenu des délais de fabrication.Fonctionnalité essentielle des ERP*, le CTP permet, à partir d’une demande spécifique (références, quantités et délais requis par un client), d’effectuer une projection sous contraintes (délais d’approvisionnement des matières, capacités des équipements de production et main d’œuvre disponible) de la chaîne de fabrication. Cette fonctionnalité permet ainsi de s’engager ou non à servir un client (références, quantités et délais).
CARRY ACROSS
Méthode de production consistant à réutiliser, sans les modifier, des composants, modules ou lignes de production déjà employés pour un produit fini différent. Ce type de processus, notamment utilisé par les équipementiers ou constructeurs automobiles, permet de limiter les coûts de développement.
CARRY OVER
Méthode de production consistant à réutiliser, en les adaptant, des composants, modules ou lignes de production déjà employés pour un produit fini différent. Ce type de processus, notamment utilisé par les équipementiers ou constructeurs automobiles, permet de limiter les coûts de développement.
Cartographie des flux de valeur (Value stream Mapping)
Démarche de modélisation des processus logistiques qui permet d’identifier les flux de création de valeur. Toutes les activités sont prises en compte afin d’identifier, à partir d’un certain nombre d’informations associées (délai de réalisation, quantités, qualité, niveaux des stocks, temps d’attente...), celles qui ne sont pas créatrices de valeur et sur lesquelles l’entreprise peut agir afin de réduire les coûts (surproduction, temps d’attente, sur-stocks, non-qualité...). Cette cartographie constitue la première étape des démarches de lean management* et de lean logistics*.
CATEGORY MANAGEMENT, MANAGEMENT PAR CATÉGORIES
Développé initialement par les distributeurs en vue d’améliorer la gestion de leurs points de vente (aspects marketing), le Category Management désigne aujourd’hui une démarche de collaboration entre un industriel et un distributeur pour gérer globalement des ensembles de produits et/ou services (appelés univers") hétérogènes mais considérés comme complémentaires par le consommateur (l'univers bébé regroupe par exemple aliments et articles de puériculture)."
Certificat d’Aptitude à la Conduite d’Engins en Sécurité (CACES R 389 pour les caristes)
Certificat validant la capacité d’une personne à appliquer les règles de sécurité liées aux opérations de conduite de chariots élévateurs*, à effectuer les opérations de manutention prescrites et à assurer l’entretien courant du matériel. Ce certificat comprend 6 catégories qui correspondent au type de matériel utilisé : - Catégorie 1 : Transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commandes au sol (levée inférieure à 1 mètre), - Catégorie 2 : Chariots tracteurs, chariots à plateau porteur, - Catégorie 3 : Chariots élévateurs en porte à faux de capacité inférieure ou égale à 6000 kg (avec un complément de formation pour les chariots embarqués), - Catégorie 4 : Chariots élévateurs en porte à faux de capacité supérieure à 6000 kg (avec un complément de formation pour les chariots spéciaux), - Catégorie 5 : Chariots élévateurs à mât rétractable (avec un complément de formation pour les chariots bi et tri directionnels, à prise latérale, à poste de conduite élevable), - Catégorie 6 : Transport, déplacement, chargement, déchargement, essais (conduite hors production).
CHAÎNE LOGISTIQUE
Ensemble des entreprises interdépendantes (considérées comme les différents maillons de la chaîne) se coordonnant dans la réalisation des activités (approvisionnement, production et distribution) pour assurer la circulation des produits ou services de leur conception à leur fin de vie (service après vente et logistique de retrait).
Chantier de transbordement
Zone équipée de portiques de manutention permettant de réaliser les opérations de transferts des caisses mobiles ou des conteneurs d’un mode de transport (route par exemple) à un autre (ferroviaire par exemple).
Chargeur
Entreprise (industrielle, commerciale, prestataire de services logistiques) qui confie sa marchandise à un transporteur ou à un commissionnaire de transport afin que ce dernier réalise pour son compte les opérations de transport demandées dans les conditions (coût, fiabilité, délai…) qu’il aura préalablement définies.
Chariot AGV ou Véhicule à Guidage Automatique
Engin de manutention permettant le déplacement des charges à partir d’un système de guidage automatique. Il existe deux systèmes de guidage : le filoguidage* et le guidage laser*, plus récent. L’informatique embarquée gère les fonctions internes de l’engin telles que le guidage, le contrôle des outils, la sécurité ou la communication qui s’effectue par radio avec le centre de pilotage.
Chariot Élévateur
Engin polyvalent de manutention des unités logistiques (à propulsion électrique ou thermique) souvent équipé de fourches ou d’accessoires plus sophistiqués (bras à quadrants, pinces…) pour des manutentions spécifiques (voir CACES*). Ces engins peuvent être automatisés (filoguidés, optiguidés) et se déplacer ainsi sans l’intervention de caristes.
Chemin de préparation
Itinéraire physique de préparation de commandes* organisé afin de limiter les mouvements des préparateurs, de réduire le risque d’erreur et de fluidifier l’ensemble des déplacements au sein de la zone de préparation.
Chronoanalyse
Méthode qui consiste à chronométrer les temps consacrés à la réalisation des différentes tâches ou activités logistiques (manutention,…). La chronoanalyse est par exemple utilisée dans la définition des Standards de Manutention de Base*.
CKD (Completely Knock Down) :
Méthode de production qui consiste à fabriquer un produit industriel sans procéder à l’assemblage final. Les pièces détachées ainsi fabriquées sont regroupées dans des caisses, correspondants à un produit fini, avant d’être expédiées vers une usine d’assemblage. Cette méthode est utilisée dans le cas d’exportation vers des usines d’assemblage pour des marchés locaux.
CLASSIFICATION 20/80
Méthode de classification des produits utilisable en gestion des stocks, fondée sur la détermination de deux classes. La première regroupe 20% des références qui contribuent à 80% de la valeur du stock et bénéficie des méthodes de gestion les plus fines.
CLASSIFICATION ABC
Méthode de classification des produits utilisable en gestion des stocks fondée sur la détermination de trois classes. La classe A regroupe 10 à 20% des articles représentant environ 80% de la valeur du stock et pour lesquels seront mises en place les méthodes de gestion les plus fines. La classe B regroupe 15 à 20% des articles représentant environ 15% de la valeur. La classe C englobe les articlesrestants (entre 60 et 75% des références) dont la valeur est d'environ 5% et qui feront l'objet d'une moindre surveilance.
CO-MANAGED INVENTORY (CMI)
Voir Gestion partagée des approvisionnements, (GPA).
CO-MANUFACTURING, CO-PRODUCTION
Collaboration entre plusieurs entreprises qui vise à s’appuyer sur les compétences spécifiques de chaque entreprise pour réaliser en commun un produit final. Les tâches ainsi réalisées vont de la conception produit à la fabrication et l’assemblage. Ces opérations à valeur ajoutée sont parfois confiées à des prestataires de services logistiques* notamment lorsqu’elles s’intègrent dans les opérations de manipulation des flux qui lui sont confiées. Ainsi, il peut s’agir de pré-manufacturing dans le cadre des opérations effectuées lors de la phase d’approvisionnement ou de post-manufacturing lors des phases d’acheminement ou de distribution des produits.
CO-PACKING
Opération de conditionnement, souvent réalisée par le prestataire logistique* dans une zone dédiée de l’entrepôt, qui consiste à assembler sous un même emballage, soit des produits différents (par exemple associer à un ancien produit un échantillon d’un nouveau produit), soit des produits identiques (dans le cas d’offres promotionnelles par exemple).
COLLABORATIVE PLANNING AND FORECASTING REPLENISHMENT (CPFR)
Marque déposée par le VICS (Voluntary Interindustry Commerce Standards) en 1996 désignant une démarche de collaboration et d’intégration des processus de prévision et de planification entre clients et fournisseurs. Si un certain nombre d’opérations tests ont été réalisées dans le domaine des produits de grande consommation entre industriels et distributeurs, elle commence aussi à être utilisée entre entreprises industrielles. L’objectif est d’échanger, entre entreprises partenaires, des informations sur les écoulements de produits et leur anticipation afin que les entreprises (distributeurs, industriels, fournisseurs…) puissent synchroniser leurs plans d’opérations. Cette démarche intègre aussi le flux d’information de l’amont vers l’aval afin de prendre en compte les contraintes industrielles.
Comptabilité par activités (ABC)
Méthode de calcul des coûts développée aux Etats-Unis à la fin des années 80. Elle s’appuie sur la notion de processus et considère que le coût de revient d’un bien, d’un service ou d’un couple produit / service est la somme des coûts des activités (consommatrices de ressources matérielles, financières, humaines…) constitutives de ce processus. Ancrée sur la notion de processus, cette méthode permet une meilleure traçabilité des charges et s’inscrit naturellement dans le cadre des démarches de pilotage du processus logistique et des activités reliées grâce au management par les processus* (ABM).
COMPUTER AIDED ACQUISITION AND LOGISTICS SUPPORT maintenant CONTINUOUS ACQUISITION AND LIFE CYCLE SUPPORT (CALS)
Démarche développée par le département américain de la Défense et transférée aux entreprises, comprenant règles, outils de modélisation et applications informatiques (par exemple, les ERP*) permettant de tracer et d'optimiser les flux de produits depuis leur conception jusqu'à leur fin de vie.
CONTINUOUS REPLENISHMENT PROGRAM (CRP)
Démarche de gestion des stocks en collaboration entre industriels et distributeurs développée dans le cadre de l'ECR*. A partir de la définition d'un programme de réassortiment continu, les deux partenaires échangent par EDI* les informations concernant les commandes et les mouvements des stocks pour permettre au fournisseur d'effectuer les réapprovisionnements des entrepôts du distributeur. Sur le même modèle, la gestion des stocks peut être confiée à un tiers, c'est-à-dire à un prestataire de services logistiques*.
Convoyeur
Système de manutention continue*, motorisé ou non, permettant le déplacement d’unités logistiques* isolées (du colis à la palette*) grâce à différentes techniques telles que les bandes, les chaînes ou les rouleaux.
Corridor ferroviaire
Itinéraire entre les grands centres ferroviaires internationaux permettant un acheminement rapide et direct de trains complets de marchandises. Les opérateurs de transport ont un libre accès à ces itinéraires transeuropéens et, désormais, transcontinentaux qui favorisent le report modal.
COÛT D’ENTREPOSAGE
Ensemble des charges afférentes aux différentes activités réalisées au sein d'un entrepôt : charges directes et indirectes de personnel, coût de fonctionnement des systèmes d'information, amortissement des installations immobilières et mobilières…
COÛT DE CIRCULATION OU COÛT DE MOUVEMENT
Ensemble des charges liées à la circulation des produits entre les différentes entités de la chaîne logistique* (exemple : transport d'approche, transport interne au site de production, manutention...).
COÛT DE POSSESSION DU STOCK
Ensemble des charges liées au financement et à la tenue des stocks (assurances et taxes diverses…) et aux risques sur stock (dégâts, vols...).
COÛT DE REMPLACEMENT
Voir NIFO.
Coût du cycle de vie – Life Cycle Cost
Ensemble des charges afférentes aux différentes activités réalisées depuis la conception jusqu’au démantèlement et/ou recyclage d’un équipement.
Coût global de possession
Ensemble des charges afférentes à l’acquisition, à l’exploitation et au maintien en conditions opérationnelles* d’un équipement.
COÛT UNITAIRE MOYEN PONDÉRÉ (CUMP)
Méthode de valorisation des sorties de stock qui consiste à calculer la valeur moyenne unitaire des articles en stock en établissant le rapport entre la valeur du stock et les quantités stockées.
COÛTS LOGISTIQUES
Ensemble des charges liées au coût de possession du stock*, aux coûts d'entreposage* et aux coûts de circulation ou de mouvement* des produits.
CROSS-DOCKING
Démarche de réduction des stocks préservant la disponibilité du produit en linéaire passant par l'éclatement des lots sur la plate-forme du distributeur (intermediate handling cross-docking) ou la constitution de conditionnements magasins par l'industriel (pre-packed cross-docking) avant une re-consolidation par magasin.
CUSTOMER RELATIONSHIP MANAGEMENT (CRM), GESTION DE LA RELATION CLIENT
Démarche marketing de fidélisation de la clientèle d'une entreprise soutenue par des ressources humaines (centres d'appel...), technologiques (courriers électroniques...) et financières permettant de conserver, actualiser et interpréter l'ensemble des données afférentes à un client ou à un prospect, d'automatiser des tâches marketing (publipostage...) et de gérer les relations avec les consommateurs (clubs de clientèle, cartes de fidélité...).
Customisation (Personnalisation)
Démarche qui consiste à concevoir une solution spécifique aux attentes d’un client en matière de :"