Glossaire de la logistique

 

COUVERTURE-LEXIPROElaboré par des professeurs du CRET-LOG, laboratoire de recherche en supply chain de l\’université d\’Aix-Marseille II, le Lexipro recense les mots fondamentaux de la logistique et leur redonne leurs sens premier.

Logo-LOG-MAG-rougeQD

Mentions légales
Accéder au site WK Transport-Logistique

 

All | A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W
There are 14 names in this directory beginning with the letter L.
LAST IN FIRST OUT (LIFO), DERNIER ENTRÉ PREMIER SORTI
Méthode de valorisation comptable des sorties de stocks qui consiste à "extraire" en premier lieu les articles entrés les plus récemment en stock. Cela conduit à une individualisation fictive des lots sur la fiche de stocks et, en période d'inflation, à des coûts de sortie plus faibles et donc à des résultats analytiques diminués.
Lean logistics
Démarche d’amélioration continue visant à éliminer tous les gaspillages (stocks, opérations sans valeur ajoutée, non qualité...) au sein des processus et activités logistiques. Cette démarche s’appuie sur un ensemble d’outils qui permettent de modéliser les flux (value stream mapping* par exemple), d’en analyser les dysfonctionnements, de définir, mettre en oeuvre et suivre les plans de progrès (5S, Kaizen*, Kanban*).
Lean Manufacturing
Démarche d’amélioration continue qui vise une utilisation au plus juste des ressources au sein de processus de production. Cette démarche s’appuie sur différents principes d’action : la recherche et la réduction des dysfonctionnements (défauts, rebus, pannes...) impliquant le maintien d’un stock de sécurité, l’élimination des opérations non créatrices de valeur et des gaspillages.
Lisse
Elément horizontal du palettier*, accroché sur les échelles* et destiné à supporter les charges entreposées généralement sous forme de palettes*.
Livraison synchrone
Modèle de réapprovisionnement en juste à temps des chaînes d’assemblage. A partir d’ordres de réquisition (heure et lieu de réquisition), les fournisseurs livrent au dernier moment les quantités justes nécessaires de pièces détachées, composants ou sous-ensembles aux différents postes de travail. On distingue généralement le synchrone simple, tel que décrit ci-dessus, du synchrone combiné dans lequel la préparation d’un sous-ensemble est réalisé en assemblant deux composants, et du synchrone élaboré où une production plus complexe est demandé. A titre d’exemples dans l’industrie automobile, le montage des pare-chocs ou des tableaux de bord correspond à un synchrone élaboré réalisé de plus en plus souvent par un prestataires de services logistiques* dans le cadre d’opérations de pré-manufacturing*.
Logistique
Technologie de maîtrise des flux physiques et d’informations associés que l’entreprise reçoit de ses fournisseurs,transfère entre ses établissements et expédie vers ses clients (Colin et Paché). La logistique constitue alors une discipline des sciences de gestion fondée sur des paradigmes et concepts propres et s’appuyant sur un ensemble de techniques et d’outils.
LOGISTIQUE D'APPROVISIONNEMENT
Ensemble des activités qui ont pour objectif d’assurer la mise à disposition dans les délais souhaités par l’entreprise des références et quantités voulues de matières premières,produits semi-finis, équipements… (informations contenues dans le Programme Directeur des Approvisionnements*) dans les meilleures conditions de coût. La réalisation de ce processus implique la définition d’une politique d’approvisionnement (méthode de gestion des approvisionnements, délais de livraison, gestion du transport en amont, établissement d’un réseau de fournisseurs, système d’information à promouvoir…).
LOGISTIQUE DE DISTRIBUTION
Ensemble des activités qui ont pour objectif d'assurer la mise à disposition dans les délais souhaités par le client et/ou le consommateur final des références et quantités voulues de produits finis (informations contenues dans le DRP*) dans les meilleures conditions de coût. La réalisation de ce processus implique la définition d'une politique de distribution (méthode de gestion des stocks de produits finis, délais de livraison, gestion du transport en aval, sous-traitance des opérations à des prestataires de services logistiques*...).
LOGISTIQUE DE PRODUCTION
Ensemble des activités qui ont pour objectif d'assurer la mise à disposition dans les délais souhaités par les différentes unités de production et/ou d’assemblage des références et quantités voulues de matières premières et en-cours de production dans les meilleures conditions de coût. La réalisation de ce processus implique la définition de règles de gestion (modèle de pilotage des flux, gestion des stocks d'en-cours de production, système de convoyage et de manutention, gestion du transport entre les sites de stockage et les unités de production...).
Logistique durable (ou éco-logistique ou logistique verte)
Ensemble des stratégies et actions conduites par les entreprises afin de réduire les impacts environnementaux des différentes activités composant les chaînes logistiques. Tout en maintenant des fréquences de livraison élevées, la mutualisation des flux (pooling*) permet par exemple de réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre. Au-delà de la ré-ingénierie des chaînes existantes ou des changements apportés à leurs modes de gouvernance, le rôle de la logistique durable peut également induire la conception - en amont - d'organisations logistiques innovantes sur des fondements durables (des chaînes reverse* pour la gestion de déchets par exemple).
LOGISTIQUE INVERSÉE, REVERSE LOGISTICS
Processus qui a pour objet d’assurer les retours de marchandises :"
Logistique urbaine
Démarche d’aménagement et de gestion qui, en s’appuyant sur une approche globale des flux de marchandises (liés à la production des biens et des services, à la consommation des habitants et aux déchets…) et des flux de personnes associées, vise à fluidifier la circulation en zone de forte densité de population et de concentration élevée d'activités humaines en réduisant son coût, ses nuisances (bruit, sécurité des personnes, émissions de gaz, occupation de l’espace) tout en maintenant une qualité de service optimale pour les usagers de la ville (fiabilité de la desserte de la demande, réduction de la congestion). Cette démarche implique, à partir de l’analyse des flux et des contraintes liées au système de transport, à la dynamique économique, sociale et culturelle de la ville et à sa gestion, un ensemble de réflexions portant sur le transport (plan de déplacement urbain*, véhicules utilisés…), la massification et le stockage des marchandises (espaces logistiques urbains* à l’échelle de la ville, d’un quartier ou d’un bâtiment). La logistique urbaine est un territoire d'application privilégié de la logistique durable*.
LOI DE PARETO
Méthode de classification (classification ABC* ou classification 20/80*) des produits en stocks qui permet de distinguer les produits à forte valeur, pour lesquels un contrôle strict sera mis en place, des produits à moindre valeur dont le contrôle sera plus souple.
Lotissement
Organisation qui consiste à acheminer les wagons isolés pour les regrouper en trains complets. Un réseau de gares de triage permet de collecter et d’assurer la distribution des wagons isolés au niveau local. Un réseau de hubs permet ensuite de massifier les flux de wagons isolés en provenance et à destination des gares de triage et d’assurer, par le biais de fréquence de livraisons élevées et de capacités de tri importantes, des délais de transport réduits et plus fiables.