PAC Portage d’Achat en Centre-Ville

Informations

  • Type : Projet
  • Thème : Vers la mise en place d’un service logistique de proximité en centre-ville
  • Secteur d’activité : Logistique urbaine
  • Cout total : 228 872 TTC dont 95 330 € TTC de financement
  • Financeur : PREDIT (Programme de Recherche Et d’Innovation dans les Transports terrestres)
  • Date de début : octobre 2012
  • Date de fin : décembre 2014

Présentation

Ce projet étudie les systèmes de portage d’achats à domicile. Le spectre de l’étude est quadruple : positionner ces systèmes d’un point de vue théorique et en relation avec le concept de proximité, rappeler et actualiser les travaux et expériences existantes sur ces systèmes, préciser les flux physiques et informationnels induits par ces systèmes, faire la synthèse du tout en s’appuyant, à titre d’illustration, sur la simulation de scénarios de portages d’achats pour les villes d’Aix-en-Provence et Marseille. Une première partie du projet a concerné l’étude des attentes et usages possibles d’un service de portage à domicile. Cette première étape a permis de bien comprendre les enjeux de ces systèmes en termes de proximité et de services, à la fois d’un point de vue théorique et pratique.

Parallèlement, une deuxième partie s’est intéressée aux flux informationnels et physiques. Un outil générique a été développé pour permettre de simuler des achats sur un territoire et les opérations associées à un système de portage d’achat.

Les expérimentations menées sur la ville d’Aix-en-Provence ont permis d’analyser plusieurs scénarios de mise en place du système de PAC. Deux journées type ont été modélisées et évaluées. Une journée de grande affluence (ex. week-end de soldes) et une journée marchée (le marché d’Aix-en-Provence étant en plein centre-ville). Plusieurs déclinaisons de ces scénarios ont été analysées. Elles portent essentiellement sur la répartition de la demande (point-relais, parking relais, domicile), horaires de livraison à domicile, délais de livraison, positionnement de la plateforme, dimension des véhicules.

Résumé du projet

Ces expérimentations ont permis de renforcer et de valider plusieurs tendances exprimées lors des différentes enquêtes et d’identifier de nouveaux points clés. En particulier, l’utilisation des différents véhicules étant assez faible, il est important de mutualiser le PAC avec une autre activité afin de rentabiliser les coûts fixes engendrés par l’utilisation des véhicules. Nous avons également conclu que ce système ne peut fonctionner que si un transport en commun fiable et fonctionnel est mise en place. Ainsi, les objectifs environnementaux en termes de réduction de CO2 d’un tel système seront atteints. Si un tel système est adopté par les utilisateurs, nous pouvons imaginer sa généralisation pour la vente en ligne et assurer ainsi sa pérennité. Quelques points de détails n’ont pas été abordé dans cette étude, tels que l’absence du client à domicile, ou le détournement du système pour l’utilisation des points relais (consignes) pour des fins de stockage. L’utilisation des consignes au niveau des points de retrait parait la solution la plus viable, mais les coûts fixes (loyer, maintenance, etc.) d’une telle installation doivent être soutenus par des initiatives publiques. La livraison à domicile reste assez peu viable du fait des contraintes fixées par un tel système et de la concurrence de la vente en ligne.

Consortium