VEILLE LOGISTIQUE DURABLE

Informations

  • Type : Projet
  • Thème : Mutations géo économiques
  • Secteur d’activité : Logistique
  • Cout total : 319 550 euros (HT), dont financement : 161 000 euros (HT)
  • Financeur(s) : Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) dans le cadre du PREDIT (Programme de Recherche Et d’Innovation dans les Transports terrestres)
  • Date de début : 01/02/2010
  • Date de fin : 01/08/2011

Présentation

Les défis liés au développement durable sont de nature à renforcer, pour les entreprises et l’ensemble des acteurs concernés, la nécessité d’être à l’écoute des évolutions ou ruptures en matière écologique, économique et sociale.

Par conséquent, une pratique de « veille logistique durable » doit se mettre en place, à l’échelle individuelle ou collective, pour relever le défi consistant à diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre de la France, à l’échelle de temps de 40 ans (2050) (Facteur 4) et bâtir des chaines logistiques durables.

Résumé du projet

Cette recherche visait à étudier/proposer une démarche de veille pertinente au regard des objectifs et enjeux du « Facteur 4 » associés aux problématiques de logistique et de transport de marchandises.

Elle permettra notamment de répondre aux questions suivantes :

Comment bâtir une telle veille ? Quelles en sont les spécificités ? Quels types ou natures d’information semblent à privilégier ? Comment structurer et supporter la démarche de veille ? Une veille « collaborative » est-elle envisageable ?

Synthèse des résultats

Télécharger le dossier spécial publié dans le magazine Flow 31

Consortium