ACHETEUR

Description du métier

Domaine : ACHATS

: Ce métier est présent dans les grandes entreprises et PME, dans la plupart des secteurs d’activité, le plus souvent au siège, au sein des services achats ou des services généraux. Sédentaire, le poste implique cependant des déplacements auprès des fournisseurs, des sous-traitants, dans un périmètre géographique de plus en plus internationalisé ; ainsi que la fréquentation régulière des salons professionnels et la participation à toute manifestation utile dans le cadre de la fonction.

Quoi : L’acheteur est chargé de conclure les achats de matières premières, de produits finis ou semi finis, de matériels, de services et de prestations (transport notamment), nécessaires à l’approvisionnement de l’entreprise ou à son fonctionnement, dans des conditions de sécurité maitrisées. Dans les grands services structurés il est souvent en charge d’une catégorie de produits (on parle d’acheteur famille).

Il consiste à prospecter les marchés (sourcing), évaluer les fournisseurs, comparer les offres, évaluer les risques, négocier les meilleurs conditions, conclure les contrats cadres et les programmations de commandes, veiller à leur règlement, gérer les litiges commerciaux et financiers éventuels. La prise en compte des coûts logistiques fait partie des responsabilités de l’acheteur (couts de possession, frais d’approche).

Comment : L’acheteur se sert en permanence d’outils de communication et d’informatique de gestion. L’usage intensif d’internet se généralise (documentation, recherche, benchmarking). Des outils d’évaluation du type grilles d’analyse de la valeur permettent de pondérer les critères qualitatifs stratégiques pour l’entreprise .

Missions annexes : L’acheteur peut être chargé de la veille technologique et stratégique. Le pilotage de la performance des fournisseurs peut être intégré à la fonction. Le choix des fournisseurs est orienté en fonction de certains critères : normes ISO, Afaq, et depuis quelques années la prise en compte des concepts de développement durable.

Relation hiérarchique : Chef de groupe, directeur des approvisionnements et des achats, secrétaire général, direction générale.

Formation requise

Formations généralistes ou techniques de niveau BTS, DUT, diplôme d’ingénieur, diplômes d’école de commerce, IAE.

Formations spécialisées : licence professionnelle, diplômes de l’ESAP (école supérieure d’approvisionnement), Mastères spécialisés achats.

L’offre considérable de formation continue dans la discipline permet aux professionnels qui se destinent aux fonctions d’acheteur d’acquérir les techniques de négociation d’achat.

Evolution de carrière

Responsable des achats, directeur des achats; responsable Supply Chain.

Qualités requises

Ce métier demande une ouverture d’esprit et de bonnes qualités relationnelles car il est très transversal: l’acheteur est en contact permanent avec les nombreux services de l’entreprise (production, qualité, R&D, services techniques et commerciaux, marketing, approvisionnement, méthodes, logistique, comptabilité&finances), et les partenaires extérieurs à l’entreprise : fournisseurs, prestataires, conseils & institutionnels. L’acheteur doit instaurer un climat de confiance avec ses partenaires. Le respect des codes d’éthique et de déontologie en termes de responsabilité sociale est fondamental. Les maître-mots les plus couramment en usage dans la profession sont: partenariat, relations gagnant/gagnant, optimisation des critères coûts/délais/qualité.

La globalisation des achats, les opérations de délocalisation et l’attractivité des pays low-cost donnent au métier une dimension internationale évidente : la pratique courante d’une voire plusieurs langues étrangères est devenue indispensable.

Des connaissances en réglementation des transports et des procédures douanières sont utiles dans le cadre d’importation.

Les aptitudes naturelles qui permettront à l’acheteur de réussir dans sa fonction : curiosité intellectuelle, rigueur, ténacité, capacité d’analyse, capacités pour la négociation, maîtrise de la communication orale et écrite, résistance au stress : l’acheteur est amené des décisions qui engagent financièrement l’entreprise.