GESTIONNAIRE DE STOCKS (ou responsable des approvisionnements)

Description du métier

Domaine : LOGISTIQUE

: Le gestionnaire de stocks exerce son métier dans les services administratifs des entreprises qui assurent les approvisionnements et qui assument la gestion physique et comptable des stocks

Quoi : Le gestionnaire de stocks est responsable de la passation des commandes jusqu’à leur mise en stock et à ce titre il engage la rentabilité de l’entreprise ; c’est un poste stratégique de confiance ; les erreurs de gestion de stocks pouvant affecter gravement la trésorerie de l’entreprise.
Maximiser le taux de service c’est-à-dire la mesure des commandes servies à 100% à première lecture et éviter la rupture tout en minimisant la valeur immobilisée en stocks est l’équation permanente qui se pose au gestionnaire de stocks.
Le gestionnaire de stocks doit en permanence optimiser les coûts et les délais.

Comment : Aujourd’hui la gestion des stocks est un métier de spécialiste où la part d’improvisation n’est pas de mise. La maîtrise des outils informatiques est essentielle, des logiciels de gestion permettant aujourd’hui de connaître en temps réel l’état des stocks, mais aussi les prévisions, les commandes en cours. Dans certaines entreprises il devra utiliser la GPAO, Gestion de la production assistée par ordinateur.
Les systèmes de gestion des stocks les plus élaborés permettent aux gestionnaires de stock d’intervenir pour modifier les préconisations d’approvisionnement générés par les systèmes. Cela signifie que la connaissance des produits, de la demande et du marché est essentielle à ces postes.
Il lui appartient aussi de gérer les besoins en espaces et volume de stockage en étroite coopération avec les responsables d’exploitation.
Coordonner le stockage des produits en tenant compte à la fois de l’arrivage et des livraisons à effectuer est la mission permanente du gestionnaire de stocks.

Missions annexes :Le gestionnaire de stocks peut être chargé des achats et des inventaires, des contrôles qualité à l’arrivée et au départ des marchandises. Il est fréquemment en charge de la gestion des litiges (retards, livraisons non conformes, casse).
Dans certaines organisations il peut être en charge de la gestion des tournées de livraison quand elles sont pilotées par l’entreprise.
Il peut également être responsable de la gestion du fichier articles.

Relation hiérarchique : Le gestionnaire de stocks est rattaché le plus souvent à la direction de la logistique ou à la direction des achats voire à la direction administrative & financière.

Formation requise

  • Le bac pro Exploitation des transports ou Logistique est le minimum requis.
  • DUT Gestion logistique et transport ou un BTS Transport ou Logistique.
  • Licence professionnelle
  • Titre professionnel : TSMEL Technicien Supérieur en Méthodes et Exploitation Logistique

Evolution de carrière

Avec l’expérience ou des formations continues le gestionnaire de stocks pourra évoluer vers différents métiers : acheteur, responsable d’entrepôt ou responsable logistique.

Qualités requises

Autonome, le gestionnaire de stocks est amené à prendre des décisions en permanence.
Il doit être familier des systèmes de gestion WMS (Warehouse Management System) et maitriser les outils de bureautique.
Il doit être rigoureux, organisé et avoir le sens de l’anticipation.
Il est à même de suivre et renseigner des tableaux de bord de gestion : le gestionnaire de stocks doit avoir un goût marqué pour les chiffres.
Devant gérer des situations complexes à la suite de rupture de stocks ou d’incidents d’approvisionnement une bonne dose de sang froid est nécessaire, ainsi qu’une capacité à prendre rapidement des décisions.
Si l’activité de l’entreprise a un périmètre international, il devra connaître les réglementations douanières en vigueur (Incoterms).
Des connaissances en législation des transports sont appréciées, ainsi qu’en langues (anglais prioritairement).
Métier transversal par excellence il collabore avec les services production, achats et approvisionnements, les services commerciaux et les transporteurs : des qualités relationnelles sont nécessaires.