MAGASINIER CARISTE

Description du métier

Domaine : LOGISTIQUE

: Le magasinier cariste exerce son métier sur un site logistique, à l’intérieur d’un entrepôt ou sur un quai de chargement ou de déchargement, seul ou en équipe.

Quoi : Il consiste à déplacer, à l’aide d’un chariot élévateur à conducteur porté, les produits palettisés que gère une entreprise c’est à dire des matières premières, des produits finis ou des biens de consommation.
Ces différentes manutentions interviennent à différentes étapes et correspondent aux différentes positions des produits dans l’entreprise :

  • la réception des marchandises en provenance des fournisseurs de l’entreprise
  • le stockage des marchandises dans des zones identifiées, le plus souvent dans des racks à palettes
  • la préparation des commandes des clients reçues par l’entreprise
  • la remise des commandes aux transporteurs chargés de la livraison des commandes aux clients.

Comment :

  • Les horaires de travail sont variables : journée, journée continue, poste, week-end dans des environnements différents : extérieur, bruit, sous froid positif ou négatif. Les déplacements dans l’entreprise sont nombreux.
  • Le magasinier cariste est susceptible de conduire différents types de chariots élévateurs en respectant les consignes de sécurité et d’entretien particuliers aux engins utilisés. Il peut également manipuler les commandes de portes sectionnelles et des niveleurs de quai.
  • Une autorisation de conduite délivrée par l’employeur (et aptitude médicale délivrée par la Médecine du Travail) ou mieux la détention d’un ou plusieurs CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite en Sécurité) sont nécessaires. Le poste nécessite le strict respect des règles de sécurité relatives à la circulation et la manutention des charges.
  • L’usage de plus en plus fréquent de l’informatique (terminaux portables ou fixes, terminaux embarqués sur chariot élévateur, lecteurs enregistreurs de code-barres, écouteurs de commande vocale) nécessite un intérêt marqué pour les nouvelles technologies.

Missions annexes (selon les entreprises):

  • Contrôles divers, inventaires ponctuels, permanents ou annuels, nettoyage des zones de stockage et des zones d’évolution des chariots élévateurs (cour, quais, palettiers).
  • Maintenance de premier niveau des engins de manutention, réaménagement des zones de stockage, réception et stockage des palettes et emballages en retour.
  • Gestion physique de la casse interne et des retours de commandes.
  • Gestion des déchets générés par l’activité (tri sélectif, utilisation de compacteurs)
  • Il peut être responsable d’une zone de stockage: propreté, rangement, qualité des éclairages, dégagements des accès, sécurité de la zone.
  • L’activité nécessite des contacts directs avec les chauffeurs routiers, de plus en plus souvent étrangers et parfois avec la clientèle.
  • Il peut être amené à participer à des réunions de service.

Relation hiérarchique :

  • Le magasinier cariste travaille sous l’autorité d’un chef d’équipe ou chef de quai.
  • Il doit signaler tout dysfonctionnement, anomalie et risques potentiels (incendie, accidents).

Formation requise

Ce métier est accessible sans formation spécifique préalable.

Formation qualifiante :

  • Une autorisation de conduite d’engins élévateurs doit être délivrée par l’employeur
  • La détention des permis CACES Cariste (1.3.5) et (2.4) est de plus en plus requise

Formation diplômante :

  • CAP (Certificat d’Aptitudes Professionnelles) agent d’entreposage,
  • BEP (Brevet d’Etudes Professionnelles) logistique et commercialisation,
  • BAC pro logistique débutant (en fonction de la taille de l’entreprise).

Evolution de carrière

  • Gestionnaire de stocks
  • Chef magasinier
  • Chef de quai
  • Responsable d’entrepôt

Dans les fonctions d’encadrement opérationnel l’expérience d’un métier de terrain est souvent appréciée des entreprises.

Qualités requises

  • Rigueur, habileté, pondération, ponctualité, bonne mémoire, sens de l’observation.
  • Equilibre et coordination spatiale.
  • Capacité à mémoriser la signalétique d’adressage en usage dans l’entrepôt.
  • Respect des engins de manutention confiés et des produits manutentionnés.
  • Autonomie mais stricte observance des consignes; sens de l’organisation et des responsabilités (responsabilité pénale engagée en cas d’accident survenu par manquement aux consignes de sécurité).
  • Respect de la limitation de vitesse en vigueur dans l’établissement.
  • Capacité à travailler en équipe: polyvalence, solidarité, force de proposition.
  • Capacité à rechercher et expliquer les anomalies ou les erreurs.
  • Disponibilité pour les formations SST et EPI.
  • Sensibilité aux contraintes liées au respect de l’environnement.