PREPARATEUR DE COMMANDES

Description du métier

Domaine : MANUTENTION

: Le préparateur de commande exerce son métier sur un site logistique, dans les grands entrepôts dépendant d’entreprises industrielles et commerciales, ou le plus souvent chez les prestataires présents sur les plates-formes logistiques. Le préparateur de commandes travaille en amont du quai des expéditions.

Quoi : Il consiste à regrouper les différents produits commandé par les clients, les trier, les contrôler, les emballer soigneusement avant la remise aux transporteurs chargés de la livraison aux clients. Le préparateur de commande réceptionne et gère les bons de commande sous forme papier ou numérique. Il prélève les produits dans les stocks préparés à cet effet (c’est l’opération dite du picking) et suit les procédures de conditionnement pour constituer une palette hétérogène ou remplir des cartons. Il choisit les emballages appropriés à la préparation. Il procède à l’emballage en fonction des normes établies par l’entreprise (adressage et étiquetage des dates de conservation et de fabrication) et vérifie leur conformité : référence, quantité, DLC, DLUO.
Ce métier participe à l’image de marque d’une société de distribution dont la mission est de satisfaire les besoins de la clientèle, dans des conditions qualitatives et économiques acceptables. L’employé doit bien connaître les différentes références et les clients pour éviter les inversions ou confusions de produits, assurer une bonne rotation des stocks (respect du Fifo) et un chargement optimal des palettes.

Comment : Le préparateur peut travailler en équipe, en horaires postés y compris la nuit et les samedis dans des environnements parfois contraignants : bruit, poussière, températures froides ou élevées, en station debout prolongée. Pour déplacer les marchandises il utilise un transpalette ou un chariot élévateur, dans ce dernier cas un permis cariste ou une autorisation de conduite est nécessaire.

Missions annexes : selon les entreprises il peut être amené à :

  • utiliser une cercleuse ou une filmeuse pour garantir la préparation de commande exécutée.
  • peser l’expédition si elle n’est pas automatisée par le logiciel d’exploitation.
  • effectuer des contrôles sur la conformité de la marchandise avant départ ou l’état du camion. Il remplit et fait valider les documents de transport au chauffeur
  • exécuter le chargement dans le véhicule et remplir les documents administratifs d’expédition. Il peut également réaliser les inventaires de produits finis.
  • Il participe au réassort de la zone picking et prépare les éléments d’emballage : cartons, caisses, caisses navettes, rolls.
  • Il peut avoir à fabriquer ponctuellement des emballages spéciaux.

Le préparateur de commande joue un rôle important dans le suivi de la traçabilité des produits : c’est le dernier maillon de la chaine avant le départ des produits de l’entreprise vers ses clients. Dans la plupart des organisations, la préparation de commandes est pilotée par un système informatique, ce qui automatise la tâche du préparateur de commande (exemple : scanner le colis pour enregistrer le mouvement). Le report des informations peut encore être fait manuellement par saisie informatique. Une sensibilité aux outils informatiques de gestion est donc appréciée.

Relation hiérarchique : Le préparateur de commande travaille sous l’autorité d’un chef d’équipe expédition.

Formation requise

Le métier de préparateur de commandes ne nécessite pas de formation particulière et est ouvert aux hommes et aux femmes. Une formation aux Gestes et Postures et PRAP (Prévention des risques liés à l’Activité Physique et à l’ergonomie) est souhaitable.

Les diplômes pour accéder à ce métier sont les suivants :

  • CAP Agent d’entreposage et messagerie,
  • BEP Logistique et commercialisation.

Evolution de carrière

En fonction de la taille de l’entreprise, le préparateur de commande peut évoluer vers un poste de magasinier cariste, et exercer une fonction d’encadrement, contrôleur de préparation de commande.

Qualités requises

Le préparateur de commande doit être précis, organisé, faire preuve de rapidité et avoir une bonne constitution physique. Il doit être consciencieux, rigoureux, avoir une bonne mémoire. Les initiatives sont bienvenues, il doit être force de proposition et rendre compte des anomalies constatées dans les stocks.
De bonnes qualités relationnelles sont attendues au sein de l’équipe, notamment avec les magasiniers caristes.